On the road again

28/08/10 Je reprends ma plume euh mon clavier , pour raconter Iguazu, alors là difficile de raconter des c……..s parce que c’était exceptionnel , j’en ai eu des frissons, spectacle grandiose c’est inscrit au patrimoine de l’humanité et sur les sept merveilles de la nature (nouveau classement sensé remplacer nos sept merveilles disparues. Bla Bla touristique oui peut être mais ça vaut le coup vraiment , vraiment. Camping avec wifi marrant de savoir que l’on se passe de plein de trucs en voyage , mais une connexion avec la famille ça fait plaisir. Après cette superbe visite 1 journée intense pour tout faire , c’est juste mais jouable. La suite sera une journée au camping pour avancer le boulot des gosses . Départ d’iguazu pour traverser quasiment d’est en ouest l’argentine , 1 arrêt dans une station à l’écart de la route genre bagdad café en plus glauque , le gars ne doit pas vendre plus de quelques centaines de litres par mois , sympa musique à fond à 5 heures du mat , anais m’a dit qu’elle pensait à un film d’horreur sur des gens assassinés dans une station qu’elle avait vu. Avec chiens errants et toilettes de l’horreur une constante en argentine. Les filles apprécient les toilettes de la cellule surtout la nuit…. S’en suivra la visite des missions jésuites à san ignacio mini pour ceux qui ont vu le film avec de Niro , on ressent bien tout ça surtout après Iguazu. Un autre arrêt dans cette traversée sur un camping municipal à San roques à mi chemin entre Résistencia et Salta. Là aussi toilettes et chiens de l’horreur. Je précise que les chiens sont gros et impressionnants mais jamais agressifs même quand on mange , ils se tiennent à distance. On finit par en prendre certains en pitié et leur donner des restes. L’arrivée à Salta voit les montagnes se rapprocher , fini le plat et les interminables lignes droites. On est à un peu plus de 1000 m La ville est très agréable , a su conserver un style architectural superbe, animée le soir. Le camping municipal est fréquenté par pas mal d’européens , beaucoup d’allemands en camion , suisses, francais. Une énorme piscine qui doit faire 150 m sur 100 m au moins mais vide. Là aussi des chiens qui sont dans les toilettes et les douches ????je pense qu’ils cherchent la fraîcheur , ça surprend un peu de tomber sur un molosse contre la porte genre dalmatien ou autre quand tu vas au petit coin. Une bonne nouvelles beaucoup moins de poulets argentins sur le bord des routes , donc plus besoin de faire l’idiot enfin quoi que… Demain le 29 donc on va commencer à vraiment monter pour attaquer des zones désertiques à plus de 4000 en quelques jours pour s’ acclimater. Donc check up du land , niveau, nettoyage ce matin et demain remplissage des jerricans supplémentaires et réservoirs GO essence pour le groupe électrogène du cinéma , eau. environ 160 l de GO et autant d’eau en tout. Et grosses courses. Peut être l’occasion de trouver notre premier village isolé dans les montagnes pour le ciné mobile qui sait ? Voilà pour l’instant pas de prise de tête , chacun fait sûrement des concessions sur cette vie de communauté , c’est un plaisir de passer du temps avec les siens.

reflexions sur le voyage

Commentaires (1)

1. valérie B 11/09/2010

coucou à vous quatre,
quand je vous lis je reconnais les joies de la technologie! c est vraiment sympa de pouvoir vous suivre.
on vous envie, bien sur, meme si il y a quelques petits déboires mécaniques, ça fait parti du voyage
racontez nous tout tout, tout sur tout comme ça on est un peu avec vous!
bisous , profitez bien valérie and co

Ajouter un commentaire