VOYAGE EN FAMILLE

P1020884 copier 2

 

 

 

 

 

Voyage en Famille 

 

 Bonjour ,

le but de ce site   est de vous présenter nos voyages en famille  , il faut dire que nous vivons à l'île de la  réunion ce qui en soit représente déjà  un voyage toute l'année.

on a eu l'occasion d'utiliser plusieurs moyens de transports , celui qui a servi le plus dans les années passées hors de la réunion  s'appelle "ti kaz land" (petite maison landrover), notre défender 130 + cellule azalai , nous l'avons vendu en septembre 2013 mais il sera remplacé par un land encore pour de nouvelles aventures à venir.ça c'était au début finalement c'est un hilux en attendant ???

vous pourrez le découvrir dans nos voyage en ukraine, amérique du sud, bulgarie ,espagne,islande...............à ce sujet pensez a vous inscrire à la newsletter en haut à droite , pas de surchage de votre boite mail , 1 par mois maximum lorsque nous sommes en voyage.

bonne lecture...... sur voyage en famille

la famille hoareau 

création 02/06/2009

 

Retour de Namibie

Et voilà nous sommes de retour d'une petite escapade en Namibie sur une dizaine de jours

Cela nous a donné envie d'y retourner un peu plus longtemps, dans le nord de la Namibie cette fois-ci, affaire à suivre!!!!

En attendant, vous partageons nos photos, à voir dans l'album et le récit du voyage

Je vous laisse rêver, à bientôt vers de nouvelles aventures

Nathalie et Thierry

islande et après....

Dernier voyage avant le prochain.............................après l'Islande que je vais compléter prochainement , 2014 verra une pause , notre fille doit entamer des études supérieures mais on ne sait pas où, métropole ? réunion stand by donc.

Du coup plutôt que de voir notre tikaz land immobilisé pendant 2 ans ......................on a préféré le vendre et mettre les sous de coté en attendant , il est parti très rapidement hélas ...

Mais c'est sur on rachètera un Land Rover , en attendant pourquoi pas la Nouvelle Zelande à Noël 2014 en Campingcar....

bises à tous

été 2013

fp-car-ban-1-2.jpgBonjour, un peu de news pour ce site , délaissé depuis quelques temps,

pour cette été destination islande , tous les 4 pour je l'espère beaucoup de photos et des petits films...........

Au passage des paysages somptueux, et de bons passages de gué tikaz land a reçu son schnorkel (pour ceux qui connaissent pas prise d'air surélevé pour passer dans l'eau)

on part par le ferry au nord du danemark....

thierry

Quelques news

Un petit mot sur le site qui n'a pas bougé depuis quelques temps , déjà plus d'un an  que nous sommes rentrés d'amérique du sud , un tour en bulgarie l'été dernier à complété nos périples avec Anais ,

celà ne nous aura pas laissé un souvenir impérissable...

D'autres projets en cours , pour l'été 2012, ce sera l'espagne par les chemins le long de la frontière avec eux :

http://vibraction.pagesperso-orange.fr/espagne/rb_5.htm

Bilan du Cned

Un petit mot pour féliciter nos 2 loulous , après un gros tiers d'année au Cned et beaucoup de travail de leur part en Amérique du sud et sur le cargo,

Maxime a eu plus de 17 moyenne sur son dernier trimestre de Cm2 et Anaïs a une mention très bien au brevet ....

Donc en résumé, c'est lourd ..ch........... mais d'un très haut niveau ..

 

Cool Voilà ils ont bien droit à leur vacances.....

Bonne année à tous

31 decembre a dakar , un peu tristounet , ambiance du bateau en attente du depart nulle mais pas gaché car l'année qui vient de passer fut formidable.......... Est-ce que pour nous ça valait le coup (coût ) ? Ah que oui , que d’émotions humaines, de rencontres, de paysages somptueux , de moments fabuleux mais aussi difficiles (très grosse peur lors d’un accident en Bolivie seuls à plus de 4000 m) …. Extraordinaire parenthèse partagée ensemble qui restera à jamais dans nos souvenirs … Dire que quand j'en ai parlé il y a 5 ans , cela en faisait rire où douter plus d’un , comme quoi, si on veut , on peut… Pour nous il restera le plaisir d’avoir fait le pari de partager autre chose que la vie quotidienne boulot dodo (sans le métro) avec nos gamins , bon j’exagère un peu car à la Réunion , on en a un peu plus.. Pour les enfants une ouverture sur le monde encore plus large et peut-être même un bout d’orientation professionnelle pour Anaïs même si c’est encore loin. L’enseignement à distance (Cned) ne fut pas toujours facile pour eux, C’est lourd (très lourd) et d’un niveau supérieur à l’école classique, Mais bravo à eux Anaïs en solo et Maxime (avec le coaching serré de sa maman) voient leurs notes rester d’un très très bon niveau …entre 15 et 20 …….. Voilà encore des satisfactions pour les parents que nous sommes… Nous rentrons sans regret sinon que 6 mois sur place auraient étés plus adaptés (Pérou supprimé pour cause de soucis mécaniques) Si beaucoup de choses nous manqueront, d’autres seront de retour. Revoir nos parents, nos amis… La vie à 4 dans notre studio 4x4 camping car de 4m2 pendant ces mois nous fera apprécier le retour aux longues douches, à plus d’intimité ,du nutella ,un vrai camembert, un papier toilette plus doux et plus épais si, si, etc…… Bref d’autres petits bonheurs quotidiens, ni mieux, ni moins bien ..différents simplement. Ce qui est intéressant dans la vie, ce n’est pas tant la destination mais plutôt le chemin et ses rencontres (des autres, du monde et de nous même …) Voilà pour ceux qui peuvent , nous ne pouvons que vous inciter à tenter cette aventure…. Nous vous souhaitons une année 2011 pleine de santé, de bonheurs et de réalisations de vos projets thierry and co

compte à rebours sniff..........

Le problème, c'est quand on est allé au plus bas, il faut rentrer , on remonte donc par le périto moréno , seul glacier qui augmente encore (pour combien de temps???)

toujours avec nos copains les gestas avec qui nous aurons passés près d'un mois...

Un toy et un land, super, 2 bagnoles de baroud, non pas de polémique , on a même envisager de les croiser mais hélas pas de petit à l'horizon.

O

On a même partagé la cellule au petit dej, pour ceux qui connaissent, à 7 ça passe juste, très juste.....

Bon pour la nuit chacun chez soi quand même.....Sourire

 

On continue nos aventures vers le périto moreno, en jouant à saute mouton avec les frontières(prennez une carte et vous verrez..........)

La visite du périto sera froide, très froide, ne cherchez pas un super tarif c'est un monopole, donc dans toutes les agences, idem.

Promenade en crampons et tord boyaux light offert avec la glace du dit glacier, prise au piolet en prime à la fin.....

Vous admirerez mon coté athlétique , à moins que, une mauvaise utilisation de la fonction orientez la photo............Bouche cousue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis, la suite, ponctuée de lacs tous d'un bleu plus pur les uns que les autres et des villages de trou du c.. du monde , si si des centaines de kms sans rien à part les paysages........

La dernière partie avant Buenos Aires sera consacrée à la préhistoire entre grotte avec des traces de mains par centaines superbement conservées....une à 6 doigts , voir dans l'album photo dans argentine...

Pour finir ,arrêt à Neuquen, avec de belles traces de 100 millions d'années en accès libre ?????juste une grille à ouvrir incroyable !!! et dire qu'on avait vu cette scène dans le 3D à la géode à Paris , le chercheur ouvrait la grille et arrivait dessus, je me disait quel bol d'avoir les autorisations.

En fait,il n' y en a pas , c'est au bord de la mer pour nous tous seuls..................super!!!!!!!!!

Pour finir, dernière anecdote, pour trouver un endroit près de Buenos Aires ou garer le 4X4, un camping (le seul?) à Tigre , près du rio acceuille aussi rats, moustiques, eau saumatre puisée dans le rio degueu pour la douche , vétuste et sale ne suffira pas hélas à rattrapper la gentillesse de sa proprio.

Les petits rongeurs ayant découragé Nathalie, le lendemain nous recherchons un hotel bon marché hélas, la hauteur du 4X4 ne permet pas de trouver un parking adéquat , et les hotels en proche banlieue ne sont pas "familiaux", en clair ceux sont des loves motels pour une chambre à l'heure où plus ...

Les voyages forment la jeunesse mais pour nos loupiots la découverte de l'Argentine s'arrêtera à la grille

 de ces établissements, à entrées et sorties discrètes et au parking caché de la rue, discrétion oblige.

On trouvera un établissement pour famille sur Tigre , le jour de  la procession de la fête de la vierge  du coup on passe du statut des Groseilles (de la vie est un long fleuve tranquille), à celui des Dusquesnois hum.............

voilà, c'est tout pour aujourd'hui.

 

 

 

 

 

 

fin du monde........cool

Un peu à la bourre je rattrappe nathalie dans mes news

On a fait USHUAIA, super en dehors du mythe, ceux qui disent qu'il n'y a rien à voir en dehors du panneau, se trompent,

Après une pause au camping, qui est une piste ski alpin, et qui  est près de la mer , moins d'un km c'est bizarre ,

La Mecque du tourisme , fringues et access de rando à gogo, tarifs identiques à la France ...........bon ,je me suis fendu d'un pantalon de rando signé Ushuaia

Un petit bivouac nous vaudra de déguster des truites braconnées (oups...........) dans un lac, très bon et beau panorama vive le bout du monde. 

 

Un petit truc sur ceux qui ralent sur l'europe , nos normes ont cependant du bon, après que le transfo de l'ordi ait rendu l'âme à Rada tilly (station de commodo rivadia) pour une erreur de l'edf locale qui a envoyé du 380 volt , grosse frayeur dans la celulle , le nouveau argentin nous rement ça au bout du monde avec moultes etincelles à l'appui la connectique 220 s'est sectionnée et dénudée (trois fois inférieure à chez nous), j'avais une baladeuse  achetée aussi en argentine où les fils dénudés à l'intérieur étaient juste torsadés sur la cosse pour le contact.

Bref comme le land me laisse un peu tranquille , je joue du fer à souder au bivouac avec le convertisseur 220V un bon celui là acheté en europe.Si vous n'êtes pas bricolo , faites un long voyage vous apprendrez.

Le vent souffle toujours autemps et nous avons des montées de conso parfois supérieurs à 20L sinon 13 l en moyenne ce qui est bien vu notre poids de 3T5 et notre aérodynamisme proche d'une armoire normande.

A propos de véhicule si le notre malgré nos déboires ne s'est  jamais immobilisé , des amis en transporter synchro ont galérés des semaines pour des pannes et manque de puissance , finalement après démontage, catalyseur , injecteurs etc.....la réponse de WW  france  est tombée:" votre véhicule n'est pas apte à rouler au delà de 3000 3500m "quand on sait que pour la bolivie, c'est l'altitude des plaines...............Je garde le land.

Voilà on remonte par le chili sur le glacier Périto Moreno , ca pèle et ça souffle.

Bises à tous , merci de vos posts que je lis.

 

 

 

Bolivie fin, Chili express et en route vers la fin du monde

Ouf après une longue interruption , je reprends le cours de nos aventures  boliviennes , d’où nous sommes finalement sortis, après avoir vu notre médecin , chirurgien svp ,

Mais qui fait des visites à domicile pour arrondir ses fins de mois…

Nous serons requinqués par ses antibiotiques , vendus au cachet près , ici pas de gaspillage , on achète juste ce qu’il faut sécu française prends en de la graine ,

Nous allons attaquer par une nouvelles piste , qui va s’avérer magnifique , ponctués de chercheurs d’or à l’ancienne et de villes minières dignes de Zola ,

Incroyable et en prime la pollution des rios qui va avec ……….et ses décharges

Un bivouac dans un bled paumé nous vaudra une rencontre avec des enfants boliviens mais hélas trop tard pour monter le cinéma , ce sera hélas la seule fois de la Bolivie où nous aurons eu une occasion ,

Analyse d’une fausse bonne idée ……….

Pour l’instant le matériel n’a pas servi heureusement  qu’il reviendra à l’association voyageur du cœur ,

Plusieurs raisons ,

Le pays idéal était la Bolivie …Villages isolés , accès aux loisirs audiovisuels faibles , niveau de vie qui ne leur permet hélas pas d’avoir accès au cinéma où à la tv.

Mais à la différence de l’Afrique , les gens ne viennent pas voir, même s’enfuient ?????????

Cette crainte nous sera confirmé par plusieurs voyageurs, à pied, en vélo etc…

Je sais que certains nous diront peut être le contraire , il est possible que pour ce pays , nous n’ayons pas su , pu avoir la bonne approche.

Le froid les fait rester calfeutrer chez eux ,

Le vent violent rends difficile l’installation à moins de trouver une salle ce qui n’exista pas dans les petits villages cible principale  ,

Le système devant être utilisé de nuit pour une meilleure visibilité les températures largement négatives le soir rendent difficile l’op ,

L’Argentine ne présente pas tous ces obstacles , mais les petits villages  que nous avons vus ont des salles qui font bibliothèque et cinéma ………..argh !!!!

Encore raté , et le Pérou sur lequel nous voulions tenter le coup est annulé pour cause de 2 semaines perdues à Salta pour les réparations et l’attente du cned….presque 10J de plus

Bon ce n’est que partie remise mais pour ce voyage………….Ce sera mon plus grand regret

 

On  se met tranquillement en route pour la frontière chilienne en continuant les pistes terribles de la Bolivie , je commence à fatiguer de cette contrée inhospitalière  et de cette population avec laquelle nous n’arrivons pas à entrer vraiment en contact …

Nath, vu que les contrôles sanitaires sont draconiens au Chili décide d’offrir nos produits frais qui de toute façon seront détruits au Chili ,

On s’arrête et Nath s’approche de boliviens qui s’enfuient  une fois de plus……

Finalement elle leur explique, et la dame lui arrache quasiment  le sac  sans un merci …….

Comme d’hab…

Vous l’avez compris , si les paysages de la Bolivie méritent la meilleure note , les gens que nous avons rencontrés, euh tenté plutôt m’ont laissé un avis plus mitigé…

Dans le même style mais en plus galère

Je vous passe le lien

http://www.autempspournous.com/bolivie---los-lipez

 

 

Après la frontière première impression piste pareille , mais balisée puis route avec catadioptres rouges blancs, un truc de dingues en phare pire qu’une piste d’aviation…

Du coup , on roule de nuit pour rejoindre Iquique ,

De là vers 22h , on croise un land en cherchant un camping  , un des deux 130 du Chili ;;

Truc de dingues , il connaît un autre gars avec qui j’ai échangé des mails sur un forum de land Rover argentin , il l’appelle et luis propriétaire de 3 land rien que ça , se propose de nous héberger….

Pour ce qui ne connaissent pas le 4X4 , il faut savoir que les proprios de land Rover dans le monde sont souvent de vrais passionnés qui sont souvent très solidaires entre eux,

Ce qui n’existe pas où en tout cas pas à une telle échelle chez les autres (toys etc……)

Bien sur les passionnés d’autre marques diront que la piètre fiabilité du land oblige à être solidaires ………..

Ils n’ont peut être pas tout à fait tord , mais quelles formidables rencontres le land nous a rajouté…

Donc luis nous a accueilli chez lui pendant plusieurs jours, s’en suivra invitations mutuelles et vrai bonheur de partager ces moments avec lui et sa famille , nous nous quitterons sur un we dans un petit village dans le désert………

Entre temps réparation de quelques babioles sur le land , eh oui sinon on s’ennuie , dégustation de quelques vins et bonne bouffe …..Quel bonheur après la Bolivie…

Requinqués , nous attaquerons la descente vers le sud et Atacama ….ouf des centaines de kms sur une route qui traverse le désert , cailloux, villes minières fantômes et quelques rares villes où villages de pécheurs.

Puis viendra le passage en Argentine , toujours dans de superbes paysages,

Re frontière , re contrôle , re attente etc………….

 

Entre temps La famille Gestas rencontrée à Uyuni , nous propose de les rejoindre à Péninsule Valdes mecque de la baleine……

Allez on traverse direction la Patagonie , en passant par la pampa pour traverser l’argentine en largeur  , ouf que ça porte bien son nom , que dalle à par quelques minis touffes appelés mini moys par Anais . Et un vent terrible à décorner les coc……..bilan plus de 25L au cent contre 12 à 14 habituellement argh !!!!!!!!!!!!!

Finalement on les rejoints sur une plage près de Valdes  et là nos amis les cétacés sont plus nombreux qu’une autre espèce , celle des Français pourtant très nombreux sur la plage , seuls, en famille , en couple , avec leur chien en land , traffic , 6X6 man, camping car fiat etc…

Quelle meute , bon comme d’hab on organise un gros apéro simple et finissant de bonne heure genre 22h ,

Entre temps on a eu bien sur le temps de regarder les baleines avec une …….bière car les argentins du land Rover club pantagonia nous ont rejoint , les Gesta qui n’ont pas de land mais qui aiment la bière,  prennent  l’apéro avec nous ….

Il faut que je pense  aux alcooliques anonymes au retour.

Sérieusement , c’est incroyable toutes ces rencontres courtes mais tellement riches d’émotion et d’échanges.

Au delà  des paysages , tous ces micros échanges avec des locaux , compatriotes ,autres voyageurs seront de loin mes meilleurs souvenirs.

 

Du coup avec nos nouveaux compagnons dont le fils a l’âge de Maxime et leur fidèle Toyota équipé raid avec tente de toit , nous décidons de faire Ushuaia et le Périto Moreno ……….

En route pour quelques pistes bien grasse venteuses , où Nathalie qui a pris le volant nous gratifiera de beaux travers avec le land  et quelques montées où elle réussira à passer malgré nos all terrain et  notre tonne de plus que le Toy monté lui en Mud (les connaisseurs apprécieront )

Nous aurons l’occasion de partager quelques bivouac d’anthologie , où même les toilettes natures ( le pourtour en ciment et c’est tout quoi  )n’ont plus que 3 tolles sur 4 , et un vent à cent kms en prime.

Plus écolo tu meurs.

Eau de mer au petit robinet dans l’herbe pompé par l’éolienne, une aire d’arbre et voilà le camping bivouac.

Résultat petit déj à 7 dans la cellule ,

Le tout ponctué de rencontres avec la faune locale , d’énormes éléphants de mer , devant lequel je parade juste pour la photo , un soubresaut et un bâillement de l’animal de 300 kilos auront vite fait de me voir battre en retraite , il sont très gros et très gras , semblent très lents mais je ne préfère pas vérifier…

Plus loin des lions de mer genre otarie à crinière , mais avec de grosses dents…

Très beaux et très impressionnants , nouvelle  retraite du groupe vu que la mer monte et que la bande de sable pour passer près d’eux se réduit à quelques mètres (entre la falaise et l’eau)

Vraiment très impressionnant , dans mes meilleurs souvenirs,

Puis délire avec les pingouins , là aussi vous verrez les photos ,

La Patagonie c’est tout çà, mais toujours beaucoup mais beaucoup de vent , à en faire bouger beaucoup mais beaucoup  la cellule , je parle pas de la tente de toit que nos amis ont du quitter en pleine nuit pour aller dans la cabane à coté.

Pour les voyageurs, attention sur la route (déport brusque) et  consommation gargantuesque associée aux pompes rares font qu’il ne faut pas se laisser surprendre.

Voilà en route pour Ushuaia dans quelques jours vu que nous attendons des rotules pour le Toy et que les petits ont un peu de Cned  à faire.

Pour moi je vais bien trouver  un truc à réparer sur le land .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

Salar nous t'avons eu....

 

Quelques news pour arriver à aujourd’hui  17/10 , avec guy et son camping car , nous nous dirigeons vers Humahuaca , charmante bourgades , le lendemain tout le monde dans le 4X4 pour Irruja petit village perdu dans les montagnes par une piste correcte………..

Le soir retour vers Humahuaca……

Le lendemain nous repassons une nouvelle fois la frontière pour la Bolivie…Près de 4h quand même

Notre répit sera de courte durée rupture et torsion d’une attache de capot , tableau de bord fendu suite au poids de l’autoradio gps de l’ancien proprio bien mais trop lourd pour la piste,

Découragé j’attaque une nouvelle  modif et fait passer la roue de secours dans la cellule……

La Bolivie ne veut pas de nous………..

Le soir un bivouac de rêve près d’une rivière et d’une voie de chemin de fer désaffectée me remonte le moral , décidé à passer le gué nath souhaite que l’on reste de l’autre coté,

Bien inspiré un train passera la nuit……..

Finalement nous arrivons à Uyuni décidé à en découdre avec le Salar , mais une fois de plus …

Pénurie d’essence, il faudra attendre deux jours pour la livraison , décidé à ne prendre aucun risque dans ces contrées inhospitalières , nous décidons d’attendre  48h pour partir full 150L de go

On rencontrera une famille adorable phil, patricia et théo de l’age de maxime qui nous permettront  d’attendre avec plaisir

Philippe me dépannera d’une barre d’alu pour finaliser la réparation  des  fixations du capot,

Guy rencontré à salta nous confirmera que les piste sont abominables pire que celles de la Mongolie et d’Afrique qu’il connaît………..même sa banquette sa plaque etc ..se sont fait la malle……………

Ouf moi qui commençait à douter de mon land , tous les autres véhicules souffrent aussi , hein les mauvaise langues toyotistes (non j’ai rien dit) ….

Eh puis je n’oublie pas que ti kaz  nous a sortit d’une m…énorme il y a seulement 1 mois avec juste 2 roues motrices et une roue tordue à 400O m dans la boue et de nuit.

Je vais finir par m’attacher à ce gros bout de tôle., dans les moments les plus délicats, je lui parle

Aie le psy me guette au retour , pour  l’instant j’ai le blog plus rapide et moins cher.

Dans le même style psycho de comptoir , discussion avec Anais sur l’attachement au peu de choses que l’on a emmené et comment chaque perte où dégradation du dit objet nous pertube..

Elle a ainsi appelé la boite à chaussure  dans laquelle elle range ses affaires perso , mon « précieux » comme  goloom (ortho ?)  dans le seigneur des anneaux …….Et personne ne doit abîmer la boite..

Bref tout ça sent l’internement au retour…seule Nathalie résiste ….

Le lundi nous voilà donc parti vers le Salar  et son immensité blanche ,

Assez indescriptible et là nous offrirons à nos enfants leur première leçon de conduite dont il se souviendront toute leur vie ,

Aucun obstacle à 100 voir 150 kms à la ronde , j’ai tenu la promesse faite à ma fille , le loulou a aussi profité de cette opportunité en vitesse courte , Anais filant à plus de 70 kms /h sur le lac salé en 4ième longue.

Le soir bivouac près d’un piton rocheux appelé ici iles car posé sur la surface de sel.

La sortie se fera par des pistes improbables où une fois de plus le mot isolé prends tout son sens ….

Nous rejoindrons Potosi puis Sucre, où chacun sauf Anais se tapera des montés de fièvre (presque 40) pour maxime et moi aujourd’hui médecin demain pour nous 2 si pas passé…

Décidément la Bolivie se mérite… 

Vous êtes le 79037ème visiteur

Date de dernière mise à jour : 14/11/2016